6 Septembre 2016

Cadmos, expert en micropesanteur

Le CADMOS est le Centre d’Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales. Il a pour rôle d’accompagner les utilisateurs scientifiques, pour adapter leurs expériences aux contraintes de la micropesanteur, dans la Station spatiale internationale, l’Airbus A310 Zero-G, etc.

Compétences et moyens au service des vols habités

Basé au CNES, à Toulouse, le CADMOS bénéficie d’une longue expérience acquise au fil des missions et coopérations internationales. Bien qu’il ait été officiellement créé en 1993, l’expertise de ses ingénieurs remonte dans les faits au début des années 1980. À cette époque, la coopération franco-russe fait germer l’idée d’un centre opérationnel destiné à préparer et suivre les expériences scientifiques réalisées lors de vols habités. Il entre en fonction dès 1982 avec le vol du 1er astronaute français, Jean- Loup Chrétien, et sa mission PVH pour Premier Vol Habité. Les ingénieurs du CNES apprennent alors à mettre en œuvre des programmes scientifiques ambitieux dans le cadre très exigeant des vols habités.

La mise en orbite de la station MIR puis l’accord-cadre de 1992, qui lie la France et la Russie pour les questions ayant trait à l’espace, amorcent un tournant. La stabilité qu’offre la station MIR  en termes de missions spatiales permet aux ingénieurs du CNES de travailler sur le long terme. C’est alors une véritable stratégie de développement de compétences et de moyens au service des vols habités qui se met en place, et c’est de cette effervescence que naît le CADMOS.

Un centre de soutien aux utilisateurs de l’ISS

En 1998, dans la foulée de l’accord pour la construction de la Station spatiale internationale (ISS), l’ESA crée les USOC, centres de soutien aux utilisateurs de l’ISS, et sélectionne alors le CADMOS, qui interviendra dans le champ des expériences physiologiques compte tenu des compétences développées dans ce secteur. Les USOC interviennent dans 3 domaines d’action : préparation des expérimentations, suivi du vol, recueil et traitement des données. Chaque centre est compétent pour un ou plusieurs de ces domaines. La qualité des équipements du CADMOS et l’expertise de ses ingénieurs lui permettent d’obtenir la main sur ces 3 domaines. Par la suite, le centre opérationnel suit les vols de tous les astronautes français jusqu’à la mission de Léopold Eyharts en 2008, qui correspond à la mise en service du module européen Columbus au sein de l’ISS.

C’est un nouvel élan pour le CADMOS, qui voit évoluer son rôle, avec la gestion notamment de la baie EPM (European Physiology Module). Si cette nouvelle dimension européenne élargit considérablement l’horizon du CADMOS, ses ingénieurs continuent de travailler en étroite collaboration avec les laboratoires de recherche, les universités, les grands groupes industriels ou encore les start-ups pour développer des expérimentations en micropesanteur toujours plus pointues.

prx_cadmos-reunion.jpg
Réunion de travail au CADMOS. Crédits : CNES/E. Grimault.


Complémentarité et qualité des équipements

Ses principaux atouts sont la complémentarité et la qualité de ses équipements : des laboratoires à la salle de contrôle, en passant par la salle propre destinée à la préparation des kits d’expérience, tous les éléments sont réunis pour appuyer la recherche scientifique hors du champ gravitationnel. Pour conduire des expériences à bord de l’ISS, il faut notamment adapter le matériel et les protocoles expérimentaux à des conditions extrêmes et contraignantes.

Dans ce cadre exceptionnel, tout est une question d’adaptation et d’optimisation. Si le CADMOS apporte aujourd’hui un soutien permanent aux utilisateurs européens de la Station spatiale internationale, la sélection en 2009 d’un astronaute français par l’ESA et l’annonce de sa mission en 2014 ont été l’occasion pour le CNES de proposer ses propres expérimentations en vue de la mission Proxima.

Le cadmos et Proxima

Dans le cadre de la mission Proxima, le CADMOS va piloter 21 des 55 expériences que va mener Thomas Pesquet pour l'ESA. 7 d'entre elles ont été mises au point et directement préparées par le CADMOS : AQUAPAD, MATISS, EVERYWEAR, PERSPECTIVES, ECHO, FLUIDICS, EXO-ISS (expériences éducatives).

Publié dans : 
Cible/Demande de publication: